Motivation et innovation

La réussite de l’Entrepôt du bricolage n’est pas seulement comptable. Au-delà d’avoir doublé effectifs et chiffre d’affaires en 10 ans, le magasin enregistre un taux de satisfaction élevé de ses clients. Et ce n’est pas fini.

Vous faites évoluer votre programme de fidélité. En apportant quelle innovation ?

Benoît Gagelin : La Carte sourire fait suite aux avantages liés aux grands projets. Gratuite, elle s’adresse cette fois-ci à tout le monde et chaque achat alimente une cagnotte. Par contre, pour répondre à votre question, l’innovation est vraiment dans les services : 1h de location gratuite de la camionnette, remise de 30 % sur la location de matériel et sur la mise à la teinte des peintures, prêt gratuit de la remorque, etc.

Fermé le midi n’est plus d’actualité. Le magasin ouvre en continu de 7h30 à 19h. Premières réactions ?

Les retours sont très positifs. C’était d’ailleurs une demande de nos clients. Oui, ils apprécient cette liberté de pouvoir faire leurs courses à l’heure du déjeuner. Notre clientèle suisse y est aussi très sensible. Quant aux bricoleurs exigeants… A l’interne, nous avons pris le temps nécessaire de repenser les plannings pour satisfaire nos collaborateurs et nous avons renforcé l’équipe avec l’embauche de nouvelles personnes.

La location a le vent en poupe chez vous. Buriner, percer, nettoyer, poncer, bétonner…

C’est un service que nous avons étoffé parce qu’il y a un vrai besoin chez nos clients. Tailler une haie, décoller du papier peint, percer du béton, lever des panneaux restent ponctuels pour bon nombre de personnes. D’où l’intérêt de louer du matériel, des machines professionnelles. Cela nous permet par ailleurs de prêter un outil lors d’une immobilisation en SAV.

Créer un Drive dans le bricolage et la construction relève de l’audace, non ?

Et ça marche ! Imaginez ce que cela représente pour le petit entrepreneur qui peut passer sa commande sur notre site à tout moment y compris la nuit. Il a l’assurance que tout sera prêt à l’heure de son choix, sans attente au magasin. Dans la journée, nous nous efforçons de répondre à la demande en deux heures. Quand quelqu’un est en plein travaux, il doit pouvoir compter sur nous.

Par conséquent, il faut avoir les produits en stock

Ce que nous avons. Je vais parler chiffres. Sur les 5800 m2 de magasin et d’entrepôt, nous engageons 2,8 millions € de stock. C’est lourd mais c’est absolument nécessaire pour servir le client au moment voulu. Et dans ce stock, petite précision, il y a quand même 15000 références.

Quand vous avez repris la direction de ce magasin début 2016, imaginiez-vous la situation présente ?

J’ai été élevé dans l’univers du bricolage et des matériaux de construction. Lorsque mon père, Jean-Louis Gagelin, et Joël Robbe ont créé l’Entrepôt du bricolage en 2007, je faisais partie de l’équipe. J’ai été vendeur, chef de rayon, chef de secteur puis directeur d’un autre magasin. Ici, je suis dans mon élément. Avec mon équipe constituée de gens très compétents chacun dans leur domaine, nous avons pour métier de procurer le bon produit et un vrai service à chaque client. C’est la base même du commerce, hier, aujourd’hui et demain.

L’Entrepôt du Bricolage
8 rue André Roz, 25300 Doubs
Tél. 03 81 39 96 96
www.e-brico.fr
Esprit d'équipeUn esprit d’équipe tourné vers 
le client et mené au quotidien 
par Benoît Gagelin.

Voir plus de Reportages »

Les commentaires sont fermés.