Les temps modernes

Peut-être qu’à l’intérieur de la tête de cet homme, ce ne sont que rouages, ponts, ressorts et pignons.
Comment expliquer autrement ce talent ?
Le créateur d’Opus 12 et de Complication One obéit au mouvement de création perpétuel.

Certes, il est issu d’une famille d’horlogers plurigénérationnelle. Arrière grand-père, grand-père, père. A 21 ans, il ouvre à son compte une bijouterie horlogerie en Lorraine, très attaché par ailleurs au Haut-Doubs, terre de ses aïeux et de sa résidence actuelle. Trente ans plus tard, Emmanuel Bouchet est devenu l’une des principales figures de la haute-horlogerie, « Un des cinq meilleurs maîtres horlogers du monde », atteste le journaliste spécialisé du secteur, Grégory Pons. Et de poursuivre : « Il pourrait être le fils spirituel du plus grand horloger de l’histoire qui était Abraham-Louis Breguet. Pourquoi c’est un génie ? Parce qu’il connaît la mécanique horlogère mieux que personne. C’est à lui que les grandes marques font appel quand elles rencontrent des problèmes sur leurs mouvements mécaniques mais, de cela, il ne s’en vante pas. Parce que ce qui l’intéresse, c’est sa propre marque. Des gens comme lui, je pense qu’il n’y en a qu’un par génération. » (sic).

Emmanuel Bouchet crée Emmanuel Bouchet SA et présente Complication One. Pour la première fois de toute l’histoire des instruments du temps, les minutes sont subdivisées en deux aiguilles, une pour les dizaines, l’autre pour les unités ! « Ce mouvement, je l’ai entièrement monté à partir du design. » Un pari complètement fou. Faute de trouver des partenaires financiers à la hauteur, il se lance seul dans l’aventure. Il est sûr de lui. Il trouvera l’énergie. Là où les grandes marques investissent habituellement une équipe et un million de francs suisses dans la recherche, lui donne de son temps, de sa vie et chemine vers l’accomplissement de sa mission. A six heures du mat, il est sur l’ouvrage et ne s’en détache qu’à minuit pour le retrouver à l’aube le lendemain, sans pause particulière en fin de semaine. Prises de risques totales. Sa quête le hante. Les mois s’enchaînent les uns aux autres. Il conçoit chacune des pièces à la main, se rapproche petit à petit du but et parvient au mouvement rêvé.

Au terme de trois années de totale abnégation, naît Complication One, objet précieux d’une complexité extrême dans les complications horlogères. « Je ne suis pas unique, évidemment que non. Mais j’ai trouvé un ADN à la marque. Il n’ y a aucun hasard dans la montre. Ni à l’intérieur, ni à l’extérieur. Regardez, il me plait ici que l’oeil puisse se glisser, voyager dans cette architecture comme on aime contempler une grande place historique bordée de bâtiments somptueux. » La presse le sollicite, les blogueurs en horlogerie de Londres, de New York et d’Asie sont dithyrambiques sur la Complication One.

Le parcours professionnel d’Emmanuel Bouchet était donc intimement lié aux fleurons suisses. Puis est venu ce jour où il est allé présenter une de ses idées à Harry Winston. C’était en 2011. Les américains ont de suite adhéré au concept : « Faites-la… On la veut ! ». Ce sera l’Opus 12, une révolution dans le monde horloger qui fera date à Bâle. C’était juste avant qu’il ne crée sa marque et son autre société suisse, « ma clef – ouverture horlogère », spécialisée dans la conception de produits horlogers et mise au point de tout mouvement mécanique. En 2015, lors de la mise en vente de la Complication One, passionnés et collectionneurs du monde entier se manifestent, achètent ou réservent une des quarante cinq pièces qui composeront la prestigieuse création.

 

En mars prochain, au Baselworld, Emmanuel Bouchet devrait présenter une nouveauté. Un pas en avant qui ne fera qu’annoncer l’étape suivante. Si le temps fuit, l’artiste gagne en inspiration et confirme son talent hors du commun.

Opus 12Opus 12 L’Opus 12 a donné naissance à un concept mécanique des plus improbables en s’inspirant de la révolution copernicienne selon laquelle la Terre tourne autour du soleil et autour d’elle-même. Le temps s’écoule via 12 paires d’aiguilles partant de la circonférence vers l’intérieur.
Complication OneComplication One Avec son nouveau type de transmission et sa façon unique de lire le temps, la Complication One rompt avec les codes de l’horlogerie traditionnelle pour révéler la complexité du mouvement et donner un effet visuel spectaculaire : architecture, sophistication technique, vison avant-gardiste.

Voir plus de Reportages »

Les commentaires sont fermés.