Joël Laffly

Tout part de son regard. Dès qu’il pose son regard, 
il imagine. Quelque chose de plus fonctionnel, 
plus esthétique, plus ergonomique, plus confortable.

Joël Laffly compte des réalisations dans un grand nombre de domaines et des projets sur tout. C’est simple : sur tout. Il repense sans cesse les objets qui l’entourent dans son micro et son macro univers.
Il vient de créer une montre dame suisse « elle-one » chez Hesjy. Il travaille sur l’habillage de ces drôles de camions qui transportent les containers. Une lampe de bureau « Luminosaure », des poignées de porte, une table de salon, des bateaux, des jouets en bois, des skis, des abris de marché. Et, dernièrement, tout fraîchement conceptualisés, des sacs pour la maroquinerie de luxe.

Son crayon bavarde à longueur de temps avec la page blanche, son alter ego. Il y trace des lignes. Des horizontales. Des verticales. Et des obliques pour la perspective. Car si Joël Laffly est designer, il est avant tout architecte. Son intérêt pour la structure et la fonction est sans limite. Dans l’habitat, il soigne l’intimité de l’ambiance intérieure sans ignorer sa profonde interaction avec l’environnement extérieur. Que le contexte soit urbain ou rural, il trouve comment saupoudrer de paillettes de liberté et de nature les espaces à habiter : terrasse végétalisée, grandes ouvertures, fluidité des circulations entre les pièces. Comme dans cette tour pensée pour les villes asiatiques où le peu de sol disponible pousse inévitablement les habitations en direction du ciel.

Est-ce dû à ses origines pontissaliennes et à son attachement indéfectible aux monts et lacs du haut Doubs ? Il a le souci de l’emprise sur le foncier et limite avec succès l’impact des bâtiments et de la viabilité. 
A Septfontaines, dans un ancien atelier de menuiserie, Joël Laffly vient d’installer Esthing qu’il a créée en 2015, société de design et d’industrialisation des bâtiments. L’histoire est loin de s’arrêter !



Christine Joostens-Egret

Voir plus de Reportages »

Les commentaires sont fermés.