Réaliser son projet de vue

Comment remédier à la basse vision…
Opticien et optométriste, Thomas Gresset propose des alternatives à la déficience visuelle.

Un handicap à surmonter

Pouvoir lire à nouveau le journal, consulter le programme télé, suivre son compte bancaire, en résumé retrouver cette part d’autonomie quelque peu nécessaire à la dignité de la personne, voilà des mots qui «parlent» aux gens atteints de basse-vision. Il existe en e et des aides qui optimisent les capacités visuelles restantes. « Le télé-agrandisseur et la correction adaptée ont changé ma vie ! Aujourd’hui, je peux m’adonner de nouveau au plaisir des mots croisés », témoigne Suzanne, 76 ans.

La découverte des clés utiles

Les alternatives sont multiples et le choix de Thomas Gresset relève des particularités de la personne. Parmi les loupes grossissantes, systèmes microscopiques ou télescopiques, télé agrandisseurs et autres dispositifs relevant de l’électronique, il sera proposé une sélection de produits les plus adaptés. Eclairages spécifiques et filtres thérapeutiques peuvent améliorer la performance en optimisant le contraste. Une expérience qui mérite vraiment de faire le premier pas.

Une consultation peu ordinaire

La toute première chose est de ne pas se résigner, d’être prêt à changer ses habitudes et, donc, de prendre rendez-vous avec le spécialiste basse-vision. C’est lui lors de l’examen qui établira avec précision le niveau des capacités visuelles résiduelles et qui optimisera en même temps la bonne correction des lunettes. Une consultation où seront également évoquées les habitudes de vie et les passions (re)convoitées.

Optique Gresset
16 rue de la République, Pontarlier
Tél. 03 81 46 51 11
www.optic2000.com

Voir plus de Fiches conseil »

Les commentaires sont fermés.