In vino Œnophilio

Boisé, corsé, charnu… pour choisir le vin idéal, suivez les conseils de Lionel Neyraud d’Oenophilio.

Privilégier l’indépendance

En matière de vin, pour éviter les mauvaises surprises, l’idéal est de se tourner vers un caviste indépendant qui choisit lui-même chaque bouteille. «Je les teste même auprès d’un panel de connaissances », explique Lionel Neyraud. Et peu importe que le budget soit modeste ou élevé, car les crus sont d’abord sélection- nés pour leur rapport qualité-prix. La diversité est également primordiale : « Assurez-vous que les vins régionaux, français ou étrangers, natures, bios ou classiques soient représentés », poursuit le caviste.

Peaufiner ses accords

Pour une grande occasion ou un simple repas, le respect des accords mets-vins contribue à la réussite de l’événement. « Les crus doivent correspondre aux menus et aux goûts de chacun, indique Lionel Neyraud, mais il ne faut pas s’interdire les associations inédites. Par exemple, un blanc de la Loire Menetou-Salon avec un Mont d’Or, où la vivacité et l’acidité du vin rehausse le goût du fromage. Une merveille. »

Apprendre la dégustation

En cas d’hésitation, n’hésitez pas à goûter les vins choisis. «Je propose toujours une sélection hebdomadaire à déguster au bar », précise Lionel Neyraud. Pour aller plus loin, s’initier à l’œnologie permet d’a ermir ses propres choix. Oenophilio organise par exemple une dégustation à l’aveugle sous forme d’apéro-dinatoire, pour 25 € par personne, chaque dernier samedi du mois. Une manière d’élargir ses horizons vinicoles.

Œnophilio
4 rue de la Gare, Pontarlier
Tél. 03 81 69 61 67
www.oenophilio.fr

Voir plus de Fiches conseil »

Les commentaires sont fermés.