Enquête lecteurs o-doo 2014

300 répondants
Zones commerciales : centre-ville, Les Grands Planchants, Doubs et Houtaud!
Juin 2014 (jours de semaine, en journée)


2 personnes sur 3 connaissent le magazine o-doo. Le magazine et connu et reconnu sur le bassin Pontissalien.


La moitié des personnes interrogées ont connu le magazine par le biais de la distribution en boîtes aux lettres. Diffusion du magazine dans 35 000 foyers du Haut-Doubs et une partie du Jura (Champagnole, Mouthe, Ornans, Levier, République du Saugeais, Frasne, Malbuisson, Pontarlier, Morteau, Valdahon..). 10 000 exemplaires sont également distribués en Suisse voisine (Neuchâtel, Couvet, Fleurier, Le Locle, Les Verrière, Vallorbe et Sainte Croix). Enfin, 5 000 exemplaires sont mis à disposition chez les annonceurs, commerçants et points infos ce qui représente 24% des personnes interrogées. Le bouche à oreille est le 3ème vecteur de communication.


La plupart des personnes interrogées feuillettent le magazine. 18% le lisent en totalité et 14% par rubriques. D’où l’importance d’axer le rédactionnel sur un sujet ou une thématique précise et de ne pas surcharger les pages en texte et de laisser de la place aux photos et aux illustrations. Ainsi, le lecteur, même en le feuilletant, peut prendre les informations dont il a besoin.


59% des lecteurs conservent le magazine. 34% des personnes le conservent entre 1 et 3 mois, 8% pendant plus de 6 mois (ils attendent donc le nouveau pour ne plus le conserver) et 7% des personnes le collectionnent. Le support est donc perçu comme un magazine suffisamment intéressant pour être consulté et conservé dans le temps et n’est pas perçu comme un journal ou une brochure publicitaire.


Près de la moitié des lecteurs reprennent le magazine pour le consulter à plusieurs reprises. Non seulement, le magazine est conservé, mais il est aussi ré-ouvert et re-lu. C’est en majeure partie grâce aux recettes et à l’annuaire des commerçants adhérents. Près de la moitié des lecteurs le reprennent en main et voient donc plusieurs fois les annonceurs, messages et rédactionnels. Un effet de récurrence se crée.


76% des lecteurs considèrent le magazine comme un moyen efficace de s’informer sur les offres locales ou un moyen de se divertir. Les sujets choisis sont donc très importants afin de conserver l’intérêt de lecture du magazine.


Le magazine est apprécié voire très apprécié par une large majorité des lecteurs : 78 %. Ils y trouvent les informations et les offres qui les intéressent directement.


Plus de la moitié des lecteurs pensent que la fréquence de parution est suffisante. 32% des personnes souhaiteraient toutefois qu’il y ait une parution tous les 3 mois.


Les deux rubriques qui intéressent le plus les lecteurs sont les recettes et les reportages. Les portraits sont également appréciés. Les autres rubriques sont appréciées à hauteur de 52% et de manière assez homogène ce qui traduit un bon équilibre des articles par rubrique.

90 % des lecteurs n’ont pas de recommandations particulières concernant les sujet et rubriques. Les 10 % restants souhaiteraient avoir plus de sujets sur le sport en général, l’horoscope et les informations locales et événementielles de Pontarlier.


Le magazine influence le comportement d’achat de certains lecteurs. Environ 1/4 personnes interrogées ont déjà acheté des produits chez les commerçants parce qu’elles les avaient vus et découverts dans le magazine. Les 77% restants disent ne pas avoir acheté des produits ou consommé des services immédiatement après la lecture mais reconnaissent avoir reçu les informations nécessaires pour un éventuel prochain achat.


La majorité des répondants sont des Pontissaliens. Pour autant, environ 38% des personnes viennent des villages alentours et 18 % de Suisse. Rappelons que l’enquête a été réalisée en journée et en semaine. Le magazine s’avère bien connu des clients des zones concernées.


Les réponses ont été données pour les 2/3 par des femmes et pour 1/3 par des hommes. Le magazine est donc également apprécié par le public masculin.


L’âge moyen des lecteurs interrogés se situe entre moins de 25 ans et 35 ans suivi par les 46-55 ans.


60% des personnes interrogées sont en couple et n’ont pas d’enfant. 40% des répondants ont entre 1 et 3 enfants. Il y a donc des intérêts de lectures à développer par rapport à la thématique famille, enfant, couple.


Le site reste méconnu par les lecteurs car peu d’actions de communication sont engagés pour le faire connaître. Le site totalise néanmoins près de 3000 visites par mois grâce à la grande diversité des thématiques développés sur le site.

Les commentaires sont fermés.